Les différents types d’implants dentaires

 

Il existe plusieurs types d’implants dentaires répondants à différents problèmes des patients.

L’implant dentaire endostéal et l’implant dentaire subpériostéal

 

Le premier type d’implant dentaire est l’implant endostéal, c’est un implant directement dans la mâchoire et qui peut maintenir une ou plusieurs dents en place. Les implants sont en titane et sont composés de la couronne (partie visible de la dent), d’un pilier (liaison entre la couronne et l’implant et de l’implant en titane.

L’autre type d’implant dentaire est appelé implant subpériostéal. Ce type d’implant est réservé aux patients ayants une mâchoire basse ou peu épaisse. Les implants sont directement fixés sur une armature métallique posée sur l’os de la mâchoire, les piliers dépassent les gencives.

 

Pour définir de quelle opération d’implantation dentaire vous allez profiter on peut demander des scanners et une radiographie panoramique pour définir si la structure osseuse de votre mâchoire, vos dents et vos gencives peuvent supporter un implant dentaire.

Si un problème annexe est repéré avant l’implantation dentaire il sera traité pour permettre le bon déroulement de l’opération.

 

Comment éviter la greffe osseuse avec la pose de prothèses sur implants dentaires

 

Le problème de la greffe osseuse peut être évité en procédant à la pose de prothèses sur implant, cette technique consiste en la pose de 4 à 8 implants sur lesquels va être scellée la prothèse.

Les implants dentaires sont situés sur les zones osseuses de la mâchoire où il y a le plus d’os, si besoin des implants zygomatiques seront mis en place.

La prothèse dentaire peut être amovible comme fixe et peut permettre le traitement des édentés complets.

Cette technique s’appelle le all in 4 et consiste en la pose de toutes les dents sur quatre implants dentaires.

Après une période de cicatrisation d’une durée de 4 à 6 mois le patient reçoit une prothèse définitive et fixé fixée à la place de la prothèse provisoire.